L'Observatoire Les Objectifs Les Effets Le Lab
Le Lab
Ctrl S

Non, l’attention n’est ni illimitée ni individuelle

Si le temps moyen passé devant un écran augmente, il reste limité par les lois temporelles de la physique. Le cerveau humain est, malgré les idées reçues, physiologiquement incapable de traiter plus d’une tâche à la fois. Il est donc difficile d’imaginer que tout le flot d'informations, sous lequel croule tout un chacun, peut être assimilé en toute sérénité.

Non, l’attention n’est ni illimitée ni individuelle

Nous avons vu, au cours de l’épisode précédent, que le numérique avait un impact non négligeable sur les ressources planétaires. Cette nouvelle ère du tout numérique consomme une autre ressource tout aussi limitée : l’attention !

Mais qu’est ce que c’est finalement que cette attention ? Et pourquoi en arrive-t-on à dire que cette ressource est limitée et collective ?

Pour comprendre plus en détails, nous avons interrogé deux spécialistes de ce sujet : Dominique Boullier, professeur des Universités en sociologie, professeur à Sciences Po Paris et chercheur au Centre d’Études Européennes et de Politique Comparée ainsi qu’Etienne Koechlin, professeur et directeur de recherche au Laboratoire de Neurosciences Cognitives et Computationnelles de l’Ecole Normale Supérieure et de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale.

Dominique Boullier

Une ressource rare, limitée, collective. Ce n’est pas d’eau, de cuivre ou de pétrole dont nous allons parler aujourd’hui mais bien d’attention.

Gratuites, illimitées, peu régulées et même subies par les parties prenantes : les plateformes de réseaux sociaux ont des torts, qui, depuis plusieurs années, sont de plus en plus dévoilés mais restent difficilement maîtrisables. L’accaparement de l’attention des utilisateurs et la monétisation des biais cognitifs de ces derniers, additionnés à un espace publicitaire en expansion continue et aux inégalités renforcées par ce système, constituent les aspects que nous traitons dans ce podcast avec comme invité Dominique Boullier. 

Etienne Koechlin

Les termes de « sursaturation du système d’alerte », de « cortex préfrontal » ou encore d’« attention endogène et exogène » sont des mystères pour vous ? Notre podcast y remédie avec notre invité Etienne Koechlin. Après l’étude du point de vue des sciences sociales, nous nous attelons à démystifier une partie des neurosciences cognitives afin de vous permettre d’avoir toutes les clés en main pour la compréhension du complexe sujet de l’attention.